Nous vous proposons de découvrir notre marque, notre terroir et nos Champagnes issus de notre production...


En préambule, nous sommes fiers d’être vignerons en Champagne depuis 4 générations. Notre attachement à notre terre et à notre patrimoine familial nous a décidé à poursuivre l’aventure en nous lançant dans la commercialisation de notre propre gamme.


Nous exploitons un vignoble d’une superficie de 3,4 ha, situé majoritairement à Avize en appellation Champagne Grand Cru. Cette situation exceptionnelle nous permet une approche qualitative centrée sur ce prestigieux terroir, un des plus expressifs de la région.


Nous sommes récoltants coopérateurs depuis 3 générations et sommes fiers de pouvoir le revendiquer. Ce statut particulier nous permet d’abord de bénéficier d’équipements au goût du jour ainsi que de compétences techniques et oenologiques indispensables à la maitrise de la Champagnisation. De plus, cette situation nous offre la possibilité d’enrichir notre gamme par des cuvées d’assemblage Grand Cru Chardonnay/Pinot Noir que notre domaine ne nous permettrait pas d’élaborer seuls. Enfin, nous nous permettons de vinifier en particulier certaines parcelles «vieilles vignes» de notre exploitation afin de proposer des Champagnes Millésimés très personnels et 100 % Avize Grand Cru.


Nous espérons que nous aurons l’occasion de vous rencontrer, soit lors d’un salon, soit lors de votre passage sur l’exploitation et vous faire partager notre passion... celle de nos vins et de notre terroir !

Bienvenue à la découverte de notre maison Champagne A. Boatas et de NOTRE TERROIR ...

Le saviez-vous ?


Le gel de printemps : il est souvent occasionné par la conjonction de masses d’air froid stagnantes et de l’absence de nuages. Alors que la végétation est en phase de développement cellulaire et de montée de sève, des températures proches du point de gelée de l’eau provoquent la mort des cellules du végétal et la destruction des jeunes pousses fructifères. Les bourgeons auxiliaires se développeront par la suite, mais avec un potentiel de rendement quasiment nul. Il faudra  tailler sur ces bois secondaires pour refaire la structure des pieds de vigne touchés.